Moscou et Saint Petersbourg sont les deux premières villes de Russie.

En y posant le pied, le mot grandeur prend une toute autre dimension. Vous êtes prêts à en prendre plein les yeux ? Attention aux torticolis !

Temps : 4 jours à Saint Petersbourg ; 5 jours à Moscou
Logement : au wonderhostel à Saint Petersbourg ; au Book hostel à Moscou
Déplacement : à deux pieds, en métro, et en train

ndlr : n’oubliez pas les photos bonus en fin d’article 🙂

Alors, c’est comment ?

Parlons des clichés, on en a tous au moins un sur ce pays un peu mystérieux. Précision nécessaire : c’est une vision urbaine qui vous est livrée. Bah oui parce que l’article est écrit dans le train en direction de la Sibérie et en regardant les paysages défiler, évoluer, à travers cette grande fenêtre, je me dis que mon regard va peut être lui aussi évoluer. Mais bon revenons à nos moutons !
Cliché n°1 : la Russie c’est la Vodka FAUX ! C’est vraiment pas cher mais ça n’est pas ce qu’ils boivent le plus dans les bars…
Cliché n°2 : en Russie il fait froid VRAI ! Et si le brouillard tombe, vous êtes foutus 😉
Cliché n°3 : les filles russes sont belles VRAI ! Rien à rajouter.
Cliché n°4 : les russes ne sourient pas VRAI ! Ils ont un hiver si long et si froid que leur visage se fige certainement jusqu’à l’été.
Cliché n°5 : en Russie on ne parle que russe VRAI ! Difficile de trouver des gens parlant anglais, et autant dire que certains sont plutôt chauvins ! Grrrrr (mais pas tous hein)
Cliché n°6 : les russes ont de grosses voitures et conduisent comme des brutes VRAI ! Et c’est proportionnel.

Voilà pour les quelques clichés. Après, il y a les choses dont vous n’avez jamais entendu parler, que vous trouverez différentes, mais qui sont coutumes.
– tu bois du thé à toutes heures (plus que de la vodka) et dans ton café tu mets du lait.
– tu jettes le papier dans la poubelle prévue à cet effet et pas dans le toilette que tu fasses petite ou grosse commission ( c’est un peu degueu mais c’est comme ça )
– tu laisses ta veste au vestiaire en entrant dans un restaurant ou un bar, et c’est gratuit.
– tu ne traverses que quand c’est vert et s’il n’y a pas de passage piéton, il te faudra trouver une passerelle sous terraine, plus nombreuses que les passages piétons.
– tu fumes la chicha dans beaucoup de bars, tu choisis le goût et la carte est impressionnante.
– tu passes des portiques détecteurs de métaux et tu ouvres ton sac quand tu entres dans un lieu public ( centre commercial, musée, église, métro, etc )
– tu retires tes chaussures quand tu rentres dans une maison.
– tu te demandes pourquoi les pneus de voitures font ce bruit si différent sur le bitume comme s’ils roulaient avec un pneu crevé ( en fait c’est parce qu’ils utilisent des gros cailloux eux pour faire le bitume )
– tu déjeunes vers 14h et tu dînes vers 21h.
– …
– et SURTOUT tu respectes les règles.

Alors, c’est par où ?

Saint Petersbourg

Première ville de notre aventure, première ville de Russie que nous découvrons, c’est un peu la rentrée des classes 😀 Elle est un entraînement pour nous, une remise en jambe, c’est parti !

Saint Petersbourg est une grande ville mais elle reste à taille humaine. Pour la découvrir, il vous faudra flâner le long de ses canaux, traverser ses ponts, oser franchir les arches de ses grandes avenues et descendre dans ses demis sous sols.

Arche
Arche

On l’appelle la Venise du Nord, ses canaux irrigués par la Neva délimitent les quartiers. C’est dans le quartier historique que se trouvent les principaux monuments.

Canaux - Saint Petersbourg
Canaux – Saint Petersbourg
La Neva brumeuse
La Neva brumeuse

Un peu de pratique, pour rejoindre le quartier historique de l’aéroport, vous pouvez prendre une navette ligne k39 (les billets s’achètent directement au chauffeur) et vous arrêter à la station moskovskaya. D’ici, le métro vous permettra de rejoindre le centre ville sans problème et rapidement. 40 roubles pour la navette et 35 roubles pour un ticket de métro. Ainsi vous conservez le bras que vous aurait coûté le taxi ;).

En sortant par l’arrêt de métro Nevsky Prospekt, attendez-vous à tomber nez à nez avec la cathédrale Kazan, qui fait un peu penser au Vatican. Bienvenue en Russie !

Allons nous balader ! La Perspective Nevsky est une des avenues principales du quartier historique, elle est bordée de restaurants, de bars, de boutiques, et traverse le quartier rejoignant la gare de Moscou. Ainsi, en vous la descendant, vous tournez la tête à gauche et PAF ! vous apercevez au bout du canal la cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé… En la remontant, vous tournez la tête à droite et PAF ! l’immense place du Palais d’hiver et l’Ermitage…

Cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé
Cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé
Cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé
Cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé
Place du Palais d'Hiver
Place du Palais d’Hiver

Si vous aimez l’Art, les peintures, les sculptures, etc vous ne pourrez pas trouver mieux que le musée de l’Ermitage, le plus grand du monde ! C’est dans son dédale de salles et de couloirs que vous pourrez découvrir l’impressionnante collection de ce musée.

L'Ermitage
L’Ermitage
L'Ermitage
L’Ermitage
L'Ermitage
L’Ermitage

Un peu plus vers l’ouest, c’est la cathédrale Saint Isaac qui domine la ville. Prenez le temps d’en faire le tour et de l’admirer depuis son parc, confortablement installé sur un banc. Montez les 262 marches de la colonnade pour un point de vue panoramique de la ville.

Cathédrale Saint Isaac
Cathédrale Saint Isaac

Niveau culinaire, il faut goûter les basiques de la cuisine géorgienne. Vous ne pourrez pas passer à côté des soupes comme par exemple le bortsch. Vous trouverez forcément de la betterave, de l’aubergine, et des champignons quelque part dans le menu. De la langue de bœuf aussi ! Ah oui ! Testez les tartes surtout 😉 Et en dessert vous aurez le choix entre gâteau au pavot ou encore chocolat mais avec une petite touche de miel s’il vous plaît !

Si vous avez un petit budget et que vous souhaitez goûter à tout ça, ne vous privez pas d’entrer dans une столовая (dites « stolovaya »). Ce sont des cantines qui servent les plats simples mais typiques et qui sont ouvertes à toutes heures de la journée.

C’est là qu’il faut s’arrêter

une столовая, la colonnade de saint Isaac, l’avenue Nevsky, la cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé, place du Palais d’hiver, l’Ermitage.

Moscou

Moscou, c’est une grosse claque, démesurée ! Si vous trouviez Paris grande, vous pouvez tout de suite vous raviser ! Pour autant, l’organisation des transports en communs dans la ville, spécialement du métro, est irréprochable. Les lignes desservent donc tous les sites intéressants, même ceux un peu excentrés. Par contre, je ne prendrais pas la voiture dans cette capitale…

La grandeur de Moscou se trouve aussi et surtout dans l’immensité de ses places, de ses bâtiments, dans le nombre (presque) exagéré de ses églises. Mais pour le plus grand bonheur de nos yeux ! Tout cela, jumelé à cette opulence d’or et de couleurs. Totalement déboussolant !

La place rouge et le Kremlin sont évidemment des incontournables. C’est une excellente entrée en matière. Chacun des quatre côtés de la place rouge sont occupés respectivement par la basilique du bienheureux, par un des longs murs rouges du Kremlin, deux de ses tours et le mausolée de Lénine, par le musée d’état et enfin par le GUM, gigantesque centre commercial.

La place Rouge
La place Rouge
Cathédrale Basile le bienheureux
Cathédrale Basile le bienheureux
Musée d'état
Musée d’état
Place Rouge - Moscou
Place Rouge – Moscou
Centre commercial GUM
Centre commercial GUM

L’entrée au Kremlin se fait par le mur côté parc. Après avoir passé une sécurité, digne de ce nom, vous pourrez admirer dans l’enceinte de cette forteresse d’immenses bâtiments tous différents, car jouant chacun un rôle précis, mais plus imposants les uns que les autres. Visiter le Palais des Armures vous permettra de comprendre une partie de l’histoire de la Russie, grâce aux objets d’une grande valeur qui y sont exposés. Et puis la vue sur les rives de la Moskova depuis là est apaisante, en contradiction avec le brouhaha de ces boulevards a 5 voies traversant la capitale.

Parc du Kremlin
Parc du Kremlin
Tour Spasskaïa du Kremlin
Tour Spasskaïa du Kremlin
De l'autre côté du mur, la tour Troïtskaïa
De l’autre côté du mur, la tour Troïtskaïa
Armurerie du Kremlin
Palais des armures du Kremlin
Cathédrales
Cathédrales
Cathédrale de la Déposition-de-la-robe-de-la-Vierge
Cathédrale de la Déposition-de-la-robe-de-la-Vierge

A l’est de la place, vous pourrez flâner dans les rues du quartier Kitaï Gorod, agréable et plus populaire. Un peu plus haut, c’est dans le quartier de Chistye Prudy que vous trouverez forcément un petit bar où vous désaltérer après votre longue promenade. Si nous revenons aux lieux emblématiques, il ne faut pas oublier le Bolshoï, théâtre historique, magnifique et magique. Vous pouvez facilement réserver sur internet une place pour un ballet, une pièce, ou un orchestre symphonique. Un bon moyen de se fournir quelques frissons, face à la beauté majestueuse de cet endroit mythique.

Théâtre du Bolshoï
Théâtre du Bolshoï

Si vous cherchez une rue piétonne commerçante, alors rejoignez la rue Arbat. Vous croiserez forcément des rabatteurs déguisés ou des « hommes-panneau » qui tenterons de vous glisser un prospectus (incompréhensible évidemment puisqu’écrit en cyrillique…). Pour les ballades, il y a le parc Gorki, juste après l’île Bolotny, dédiée aux artistes. Vous ne pouvez pas rater l’entrée : suivez la musique que diffuse ces arches immenses, c’est par là ! C’est un lieu agréable mais vous devriez trouver le parc Vdnkh plus impressionnant et intéressant. C’est sur 20km2 que sont érigés 49 bâtiments gigantestesques. Un pour chacun des anciens pays de l’empire soviétique et un pour chacun des pôles culturels dans lesquels l’URSS voulait briller. Je vous laisse imaginer comme on ressent l’image de grandeur et de patriotisme que voulait transmettre ses représentants. Vous pouvez par ailleurs tenter le marché Ismailov, qui a pris place dans un ancien parc d’attraction. Idéal pour trouver une matriochka ou un foulard en souvenir mais il ne vaut pas le coup de s’y attarder…

C’est là qu’il faut s’arrêter

la place rouge, le Kremlin, le Bolshoï, le parc Vdnkh

ALORS, C’EST QUOI Le Coup de cœur

On attribuera ce Coup de Coeur à Natalia ! Merci ! Merci de nous avoir préparé à ce qu’est la Russie, et merci de nous avoir accompagné dans cette découverte Moscou. Tu fais maintenant partie intégrante de l’aventure 😉

Natalia, Nath & Tim
Natalia, Nath & Tim

ALORS, C’EST QUOI LE Coup de gueule

Nous sommes sportifs hein mais les russes le sont apparemment davantage ! Les ascenceurs, ils ne connaisset pas ou très peu. Et je peux vous dire que monter 6 étages, avec 20kg sur le dos, après 30h de train, c’est violent ! Mais on a tout de même survécu, juste pour vous le raconter 😉

6 ème étage sans ascenseur, sympa les SACS !
6 ème étage sans ascenseur, sympa les SACS !

Photos Bonus

On est bien en Russie ...
On est bien en Russie …
... Ils font tous la tête
… Ils font tous la tête
Nath essaie d'appeler sa manman lol
Nath essaie d’appeler sa manman lol
Choisis ton burger !
Choisis ton burger !
Choisis ta bière !
Choisis ta bière !
Filtrée ou non filtrée ta bière ?
Filtrée ou non filtrée ta bière ?
Tim s'est remis au piano
Tim s’est remis au piano
Au menu, Pelmenis aux papillons
Au menu, Pelmenis aux papillons
Où est Charlie ?
Où est Charlie ?
Marcel au Kremlin
Marcel au Kremlin
Wahouuuu dans le Bolshoï
Wahouuuu dans le Bolshoï
Wahouuu
Wahouuu
Wahouuu
Wahouuu