Il faut la vivre !

L’article qui suit va vous parler de ce pays, vous pourrez vous en faire une idée, mais pour le connaître, c’est sûr, il faut le vivre… Cela parce qu’il est à mille lieues de nos standards, aussi parce que son peuple nomade est encore préservé.

Autant d’arrêts dans ce périple que de rencontres, à chaque nouvelle étape, une nouvelle famille nomade, avec son histoire, illustrée en photos dans la yourte principale, et avec sa propre façon de vivre. Entre traditions et technologie, entre simplicité et modernité, mais toujours avec le sourire, ces familles seront une vraie leçon de vie.

La femme de 81 ans
La femme de 81 ans
Les jumeaux
Les jumeaux
Les jumeaux
Les jumeaux
La moto
La moto
Les 2 soeurs
Les 2 soeurs
La petite fille
La petite fille
La poussette mongole
La poussette mongole
L'éleveur de moutons
L’éleveur de moutons
 Eleveur à Khogno Khan
Eleveur à Khogno Khan

Amateurs de nature et d’authenticité, la Mongolie vous attend !

Temps : 7 jours à Oulan Bator ; 14 jours en vadrouille entre Gobi et le centre

Logement : Au Zaya Hostel à Oulan Bator ; En famille nomade pendant le trek

Déplacement : à deux pieds, en Toyota pick up

Alors, c’est comment ?

Le territoire mongol est immense, sa population proportionnellement minuscule, dont plus d’un tiers est regroupé dans la capitale : Oulan Bator.
Les deux tiers restants se partagent quelques « villes » et tout le reste des terres. Vous trouvez donc deux modes de vie totalement différents, l’un citadin et l’autre nomade, qui parfois se mélangent.
Oulan Bator n’est pas une jolie capitale, désolée. Mais vous y trouverez le confort nécessaire avant ou après avoir passer du temps dans la steppe et/ou le désert de Mongolie.
Bah oui parce que quand vous partez en vadrouille, ne vous attendez pas à trouver une ville à chaque 100km que vous parcourez… J’entends par là que les douches, les toilettes, les matelas, les machines à laver, internet, et beaucoup de ce qui fait notre confort, on oublie ! Hihi ça fait parti de l’expérience ! Résultat : quelques maux de dos, beaucoup de lingettes bébé et 1 douche et demie en 14 jours.

Bon ça c’est pour le confort, parlons du régime alimentaire. Il ne fait pas bon être végétarien en Mongolie ! Du mouton du mouton du mouton et … du mouton. L’odeur et le goût de cette viande cuisinée quotidiennement, la plupart du temps séchée, aura imprégné chaque endroit où vous vivrez et dormirez. Autant dire qu’après ce voyage, cette odeur fera sans aucun doute partie de votre panel olfactif ! La viande séchée est toujours bouillie, cuisinée en soupe, ou accompagnée de riz, ou encore de nouilles mongoles (flour&meat ou « tcuivan »), ou alors mixée et assaisonnée, là, si elle est dans la pâte en forme de bourse c’est un « buzz » et si elle est dans la pâte en forme de demie l’une c’est le « khuzuur »… Bref, à toute les sauces, mais sans sauce !
Pour vous hydrater, ça sera le thé au lait ! S’il n’est pas trop salé, c’est vraiment pas mauvais 🙂 Matin, midi et soir. Aussi au goûter. Et aussi quand vous arrivez dans une famille, il vous est offert de bon coeur. Souvent quoi ! Je vous épargne tous les petits amuses-gueule, fromages et desserts à base de lait (fermenté bien sûr).

 Petit déjeuner
Petit déjeuner
 Thé au lait - 'Suutei tsai'
Thé au lait – ‘Suutei tsai’

Si tout ça vous fait un peu peur, faites en vite abstraction, parce que tout le reste compense largement ce choc gastronomique et culturel.

Les nomades ne sont plus très nombreux en Mongolie, la majorité des gens vivent en « ville ». Et pour les familles qui conservent les traditions, qui vivent dans des yourtes (ger), elles s’occupent principalement de leurs animaux. Vous pourrez trouver des troupeaux de moutons, de chèvres, de vaches, de yaks, de chevaux, et de chameaux. Avec tout ça, on mange, on boit, on se chauffe.

 Bébé chèvre de Khongoriin Els
Bébé chèvre de Khongoriin Els
 Chameaux de Khongoriin Els
Chameaux de Khongoriin Els
 Chameaux de Khongoriin Els
Chameaux de Khongoriin Els
 Bébé mouton du lac blanc
Bébé mouton du lac blanc
 Yak du parc national Hustai
Yak du parc national Hustai
 Chèvres de Bagan Gazriin Chuluu
Chèvres de Bagan Gazriin Chuluu
 Chèvres de Bagan Gazriin Chuluu
Chèvre de Khogno Khan
Aigle de la vallée de l'Orkhon
Aigle de la vallée de l’Orkhon
 Poulain de Mongolie
Poulain de Mongolie
 Vache de Baga Gazriin Chuluu
Vache de Baga Gazriin Chuluu

Pour se déplacer, la moto est de sortie. Sauf s’il faut emmener quelques animaux, ou la ger entière, on sort la camionnette ! Les familles se déplacent deux fois par an : elles ont un camp d’hiver et un camp d’été. Les écarts de températures sont énormes : jusqu’à -35 degrés l’hiver à Oulan Bator, -50 degrés à l’ouest ; en été, 30 degrés à Oulan Bator et jusqu’à 45 degrés dans le désert de Gobi.

 Ancienne moto russe
Ancienne moto russe

L’hospitalité n’est qu’une des qualités du peuple mongole. Ici, tout se fait dans le partage, l’échange. D’où l’intérêt d’avoir de petites choses à offrir. Une origami en échange de l’hospitalité, un biscuit au chocolat en échange du thé au lait, ou encore du pain pour accompagner le dîner… Quand même un peu d’argent 15000 Tugriks par personne (6,6€) pour le repas du soir et la nuit en ger !
Il y a des traditions à respecter, des règles à suivre mais personne ne vous en tiendra rigueur si vous faites un petit impair.

Jeu des osselets
Jeu des osselets
Origami
Origami

En Mongolie, les paysages sont à couper le souffle. Autant d’espace, c’est inhabituel. Parfois, cela vous joue des tours. Comme une vision, le ciel se confond avec une mer imaginaire ; ou lorsque le vent se lève, soulevant toute cette terre, l’horizon s’efface et vous semblez perdu dans le néant.

Ici, chaque jour est une nouvelle aventure. Prenez un tableau, assez basique mais vierge de toute trace de construction humaine. C’est comme si le peintre décidait chaque matin de changer de palette de couleurs. Hier, montagnes rocheuses rouges, plaine verte, troupeau de moutons, ciel bleu pur. Aujourd’hui, il y ajoute quelques nuages d’un blanc éclatant dont les formes vous racontent une histoire (avec un peu d’imagination bien sûr), et puis les montagnes rouges se changeront en une bande de sable jaune or dans laquelle se dessineront des dunes a l’infini, plus de moutons mais des chameaux évidemment. Demain, ça sera encore différent… Et bien voilà ! Vous faites parti de ce tableau à 360 degrés, et vous tracez votre route.

 Asphalte
Asphalte
 versus Terre
versus Terre

– Et sinon tu dors où ce soir ?
– Oh dans une ger plantée au beau milieu du désert de Gobi.
– Et tu as la télé au moins ?
– Oh non, mais avec le coucher de soleil que j’ai devant les yeux, vraiment pas besoin !
– Mais comment tu fais pour te chauffer ?
– Je fais brûler du caca de chameau séché, écologique et un peu Hipster tu vois 😉

Coucher de soleil
Coucher de soleil

C’est pour tout ça et pour plein d’autres choses qu’il faut VIVRE la Mongolie.
Tu es prêt ?

Alors, c’est par où ?

Pour voir la Mongolie, il faut un chauffeur, c’est obligatoire ! Le seul GPS valable ici est dans leur tête ! Nous vous présentons « ThoCho » qui nous conduira à travers son pays pendant 2 semaines. Un excellent conducteur, et surtout un Homme exceptionnel ! Il est patient, passionné, papa poule, et en plus il parle un peu anglais. Que du bonheur !

'Thocho'
‘Thocho’

EN PRATIQUE
Nous organisons notre expédition avec Anand, de Zaya hostel à Oulan Bator. Sur ses précieux conseils, par rapport à la saison et à ce que nous imaginons vivre, nous partirons 14 jours, partagés entre le sud de la Mongolie, dans le désert de Gobi et le centre, près de Kharkhorin. Nous allons parcourir plus de 2500km. Nous payons 50$ par jour pour la voiture et le chauffeur, auxquels nous devrons ajouter l’essence, nos repas, notre logement et les éventuelles activités. Ces 14 jours seront rythmés entre la route, la découverte de sites exceptionnels et le temps passé avec les familles traditionnelles. Vous pouvez opter pour des formules « tout compris », mais nous avons priorisé la flexibilité.

Au total, nous dépenserons pour 2 personnes 3 026 000 Tugriks ( environ 1300 € )

Itinéraire
Itinéraire
  • 1 Baga Gazriin Chuluu
    2 Tsagaan Sufraga
    3 Yoliin Am
    4 Khongorin Els
  • 5 Bayanzag
    6 Ongi Khiid
    7 Vallée de L’Orkhon
    8 Monastère Thovkhon
  • 9 Sources chaudes
    10 Tsetserleg
    11 Parc Khorgo – Terkhiin Tsagaan Nuur
    12 Karkorum
  • 13 Khogno Khan
    14 Parc national Hustai
    15 Parc national Terelj
    16 Oulan Bator

Le désert de Gobi ( de 1 à 6 )

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce désert est davantage formé de pierres, de terre et de roches, que de sable. Cette étendue désertique couvre un tiers du pays.  Des montagnes rocheuses aux dunes de sables, Gobi vous offrira des paysages très différents à contempler.

Voir le reportage photo

La vallée de l’Orkhon ( de 7 à 12 )

Cette vallée, où coule la rivière Orkhon, est le point d’émergence de tous les empires nomades depuis la préhistoire, berceau de cette culture. Entre steppes, terres volcaniques, et vestiges historiques, elle a sa place au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Voir le reportage photo

Sur la route d’Oulan Bator ( de 13 à 16 )

C’est non loin de la capitale que vous pourrez découvrir plusieurs parcs nationaux de Mongolie. Nature et animaux y sont ici préservés.

Voir le reportage photo

Alors, c’est quoi le coup de coeur ?

La sensation de liberté quand vous parcourez ces étendues de terre est incomparable. Voir tous ces animaux évoluer eux aussi en liberté ne fait que décupler ce sentiment.

Rien à l'horizon
Rien à l’horizon

Alors, c’est quoi le coup de gueule ?

Ils auraient pu laisser un désodorisant pour les toilettes !

WC de luxe avec porte !
WC de luxe avec porte !

Photos bonus

Coucher de soleil sur Baga Gazriin Chuluu
Coucher de soleil sur Baga Gazriin Chuluu
Nath - Dunes de Gobi
Nath – Dunes de Gobi
Tim - Dunes de Gobi
Tim – Dunes de Gobi
L'eau du désert de Gobi
L’eau du désert de Gobi
Nath - Apprentie fermière
Nath – Apprentie fermière
Spring water for eyes
Spring water for eyes
Oeil du photographe
Oeil du photographe
Famille d'accueil
Famille d’accueil
Camel riding
Camel riding
Tournage d'un clip de musique
Tournage d’un clip de musique